Paroles d’expert – Bruno Blandin

“L’AVENIR N’EST PLUS DANS LES COLLECTIVITÉS OU LE FONCTIONNARIAT. CE NE SONT PLUS CES SECTEURS QUI VONT EMBAUCHER NOTRE JEUNESSE”

BRUNO BLANDIN

PRÉSIDENT DE L’UDE MEDEF GUADELOUPE

 

  1. Comment se porte l’entrepreneuriat en Guadeloupe ?

L’entrepreneuriat en Guadeloupe tient, notre tissu économique est résilient. Bien entendu, des secteurs d’activités sont plus touchés par la crise mais nos entreprises ont globalement bien résisté aux différentes vagues qui nous ont touchées comme le COVID-19, les mouvements sociaux en fin d’année 2021 ou encore les dernières grèves d’EDF-PEI.

Les TPE tiennent mais la période à venir va être un peu plus compliquée pour certaines. Des entreprises font face aujourd’hui au remboursement du prêt garanti par l’Etat (PGE), s’ajoute également à cela la suppression des moratoires par la Caisse Générale de Sécurité Sociale (CGSS).

Cette période s’annonce cruciale et difficile pour notre tissu économique.

 

Est-il judicieux pour un porteur de projet de se lancer ?

Il est bien entendu judicieux, et même recommandé, pour un porteur de projet de se lancer, parce que l’avenir n’est plus dans les collectivités ou le fonctionnariat. Ce ne sont plus ces secteurs qui vont embaucher notre jeunesse.

C’est bien évidemment entrepreneuriat qui va permettre à notre jeunesse de s’établir, de s’épanouir et de créer de la valeur sur notre territoire mais pour cela, les projets doivent être accompagnés, mûrement réfléchis et préparés afin qu’ils puissent trouver la route du succès !

L’UDE-MEDEF Guadeloupe encourage quotidiennement la création d’entreprises aux côtés de partenaires tels que le Réseau Entreprendre Guadeloupe et Les Premières de Guadeloupe.

 

  1. Des experts parlent d’un marché “trop exigu” et d’une trop forte pression fiscale pour favoriser l’émergence d’entreprises florissantes. Partagezvous cet avis ?

Effectivement, le marché est exigu mais les nouveaux modèles économiques de nos entreprises s’exportent à l’international.

Il n’est plus uniquement question d’une vision locale mais d’un marché mondial. De plus en plus de projets créés par des guadeloupéens s’exportent et s’internationalisent, j’ai une pensée pour Sébastien LUISSAINT avec MYDITEK notamment.

 

  1. Quel regard portez-vous sur ce salon “Boost Up Experience” ?

Le salon Boost’Up Experience est une opportunité pour notre réseau de très petites entreprises de faire connaitre leurs savoir-faire et de rayonner.

Ce qui est nécessaire, c’est de pouvoir mettre en réseau ces entreprises. C’est ce que nous défendons au travers de notre organisation, l’Union des Entreprises, et c’est dans cette perspective, dans cette vision, que nous avons créé ALIZÉ, l’annuaire des entreprises de Guadeloupe.

Cet outil répertorie le savoir-faire des entreprises de notre archipel. Il met à disposition de ses abonnés une base de données mises à jour avec des informations fiables sur les dirigeants ainsi que différents services complémentaires.

Il propose une recherche par catégorie d’entreprise, localisation et mots clés liés au secteur d’activité. Il fournit des informations précises sur les professionnels de Guadeloupe avec les coordonnées des entreprises inscrites, leurs activités, leurs géolocalisations et les contacts des responsables des différentes structures. Il offre ainsi à ses abonnés une meilleure visibilité en ligne de leurs entreprises.

 

 

POUR PLUS D’INFORMATIONS SUR

www.alize.gp

By audrey

23 juin 2023

Nos autres articles